Les gens moins enclins à coucher le premier soir

Selon une étude récemment réalisée par OkCupid, les gens seraient moins enclins qu’avant à vouloir coucher avec l’autre lors de leur première date. En effet, tel que le rapporte cet article publié sur le site web du magazine Cosmopolitan, ils étaient 50 % à ne pas vouloir le faire en 2015, contre 31 % en 2005. Signe que les temps ont changé en une décennie.

Par Alexandra Roy

Le sexe en soi ne suffit plus 

Selon OkCupid, ces résultats s’expliqueraient par le fait que le sexe en soi n’est plus suffisant et que de plus en plus de gens seraient concernés par leur comportement sexuel et par leurs désirs en matière de relations amoureuses.

Les femmes hétérosexuelles ont été les plus nombreuses du lot à dire qu’elles ne coucheraient pas avec leur partenaire après leur premier rendez-vous. 75 % d’entre elles ont dit non en 2015, en comparaison avec 52 % en 2005.

Toujours selon les données obtenues par OkCupid, moins de gens ont affirmé se soucier du nombre de partenaires sexuels qu’ils ont eus, moins de gens ont également clamé que c’était mal pour une femme de parler ouvertement de ses exploits sexuels et moins de gens ont indiqué être prêts à fréquenter quelqu’un juste pour le sexe.

Les «sex friends» de plus en plus populaires

En revanche – et paradoxalement –  selon l’auteure de l’article, ces résultats ne veulent pas dire que les gens ont cessé d’avoir du sexe, mais plutôt qu’une nouvelle catégorie de partenaire a vu le jour. Celle des «sex friends».

En effet, d’après l’auteure, le fait que de moins en moins de gens couchent avec leur date le premier soir est que justement, de moins en moins de personnes vont à des premiers rendez-vous. À la place, elles optent pour un verre ou un café vite fait ou encore pour un film sur Netflix, et couchent ensemble par la suite, reléguant leur nouvelle conquête dans la catégorie des «sex friends», soit celle des «Gens avec qui je couche mais que je n’aimerai jamais».

Cette nouvelle catégorie gagnerait en popularité, tandis que celle des chums/blondes serait en déclin en 2015, selon l’auteure du texte.

Et vous, qu’en pensez-vous?

 

1 Comments

  1. L’amour est en train de prendre un sacré coup!!!
    Ceci étant il est devenu difficile de « rencontrer » celui ou celle qui va vous donner la vraie envie de l’engagement donc vu mon expérience de coach en bien ÊTRE AMOUREUX, je souhaite sincérement que chacun et chacune trouve un vrai épanouissement; Avec ou sans sex friends !!
    Le tout est de rester en harmonie avec soi et ses besoins non?
    Le débat est ouvert!!

Laissez votre commentaire