10 trucs pour te le sortir de la tête une fois pour toutes

Il n’y a rien de pire que de penser constamment à quelqu’un avec qui c’est terminé et de ne pas être capable de se le sortir de la tête. Voici quelques astuces pour vous aider à oublier ce gars qui ne vous méritait pas de toute façon.  

Par Alexandra Roy

Cessez de rêvasser et de vous faire des scénarios

Qu’est-ce qu’aurait été votre relation si ? Se pourrait-il que cela fonctionne si je faisais ceci plutôt que cela ? Il me semble qu’il est vraiment beau sur cette photo, avec ce costume, sur cette plage ; toutes ces pensées et fantasmes sont néfastes pour votre beau projet de l’oublier. À la place de rêvasser et de fantasmer sur lui et ses beaux yeux, répétez-vous qu’il n’est pas pour vous, puisqu’il vous a planquée et qu’il n’est plus là. Revenez sur terre ; des tas d’autres gars qui sont faits pour vous et qui vous rendront heureuse vous attendent.

Concentrez-vous sur ses défauts

L’une des raisons qui font qu’une peine d’amour perdure est que l’on a tendance à idéaliser l’autre personne et à se concentrer sur ses donc belles qualités qu’on ne retrouvera pas nulle part ailleurs. À la place de le mettre sur un piédestal et de penser qu’il est parfait comparé à vous qui êtes moche, puisqu’il vous a laissée ou ne veut pas de vous, concentrez-vous sur ses défauts et que sur eux ; vous verrez que votre adonis n’occupera plus vos pensées encore longtemps et qu’il débarquera vite de son podium.

Arrêtez d’entretenir l’espoir

Tant que vous continuerez à espérer que quelque chose se produise, vous ne réussirez pas à l’oublier. Acceptez que c’est terminé et que vous ne retournerez JAMAIS avec cette personne. Pas même dans deux ans lorsque vous le recroiserez par hasard quelque part dans un centre commercial ou encore à l’épicerie, ce qui a peu de chances de se produire. Et même si cela se produisait, vous auriez passé à autre chose depuis longtemps à ce moment-là, alors cessez d’espérer et de vous projeter dans l’avenir. Apprenez à faire confiance au destin et à remettre votre sort avec lui entre ses mains et à passer à autre chose en attendant.

Renoncez à l’idée qu’il s’agissait du bon

Certes, pour quelques personnes, le concept du The one peut sembler prendre son sens, mais pour la plupart des gens, il y a plusieurs partenaires qui sont compatibles et qui peuvent les rendre heureux, témoignages de psychologues et de spécialistes de relations de couple à l’appui. Il suffit d’en trouver un approprié pour soi et de cesser de croire qu’il n’y en avait qu’un seul et qu’on l’a justement perdu avec son départ ou rejet et que plus jamais on ne revivra l’amour. C’est faux.

Évitez de rester seule à la maison à boire du vin et à enfiler des chansons tristes en ressassant des souvenirs

C’est ce qu’ont tendance à faire la plupart des filles lorsqu’elles sont en peine d’amour, moi la première. À la place, forcez-vous littéralement à sortir, appelez des amis et sommez-les de vous emmener quelque part de cool qui vous fera penser à autre chose. Et peut-être rencontrer d’autres gars. Bloquez-le de votre Facebook pour ne plus être tentée d’aller jeter un coup d’œil à ses photos et à sa vie donc parfaite comparée à la vôtre qui est misérable depuis qu’il vous a laissée.

Valorisez-vous

Répétez-vous que vous êtes belle, intelligente et forte, car vous l’êtes, et que cette personne ne vous mérite pas, puisqu’elle ne veut pas de vous. Comme le dit si bien le dicton : pourquoi faire d’une personne votre priorité alors que pour elle, vous n’êtes qu’une option ?

Défoulez-vous dans un journal intime

Au lieu de le texter et de lui écrire tous vos états d’âme sur Twitter, Facebook, par courriel ou par texto, écrivez les mêmes messages, mais dans un journal intime ou dans un bloc-notes à la place. L’écriture thérapeutique est tellement efficace, croyez-moi. Non seulement cela vous libérera des émotions négatives que vous ressentez, mais cela vous permettra de vous exprimer sans communiquer avec lui davantage et vous ridiculiser en le suppliant de revenir.

Ne le rappelez pas

Surtout, ne le rappelez pas ; appelez une amie ou un membre de votre famille à la place. Rappelez-vous que ce n’est pas en courant après quelqu’un que vous parviendrez plus à ravoir ou avoir cette personne dans votre vie. Au contraire, cela ne fera que la faire fuir davantage. Si une personne tient à vous et qu’elle vous est destinée, elle reviendra vers vous, soyez sans crainte.

Partez en voyage… loin très loin

Si votre budget vous le permet, réservez-vous un forfait sur une plage du Sud, dans l’Ouest canadien ou encore en Europe ou en Asie. Le fait de partir loin de lui et de vous retrouver dans un décor enchanteur dans une autre culture avec un autre peuple vous forcera à penser à autre chose, à vivre de nouvelles expériences et à vous créer de nouveaux souvenirs, sans lui. Ne communiquez pas avec lui pendant votre séjour. Plus vous serez loin de lui, mieux ce sera. Et rappelez-vous le dicton : loin des yeux, loin du cœur.

Arrêtez de remettre le compteur à zéro

C’est probablement l’un des meilleurs conseils que j’ai lus sur le sujet sur ce blogue. L’une des raisons qui expliquent pourquoi plusieurs personnes n’arrivent pas à oublier quelqu’un est qu’elles font du progrès, puis effectuent une rechute pendant le processus de deuil, soit en le rappelant, soit en regardant des photos de lui ou pire, soit en écoutant une chanson qui leur rappelle le gars.

Dans son article fort intéressant, l’auteure explique la notion de anchor, soit le fait d’associer deux éléments entre eux – par exemple un lieu ou une chanson et un gars. Elle dit que pour guérir d’une blessure émotionnelle, cela prend un certain temps au cerveau et que ce n’est pas en effectuant des choses qui nous font repenser à la personne ou en allant à des endroits où on était habitués d’aller avec elle que l’on réussira.

Ce qu’elle suggère, pour l’oublier complètement, c’est de défaire les associations de pensées qui nous ramènent à elle. Elle conseille par exemple de prendre une chanson que nous avions l’habitude d’écouter avec le gars et de la réécouter plusieurs fois sans lui et en ne pensant pas à lui – ces deux derniers critères sont très importants. À la longue, lorsque vous écouterez cette même chanson, cela ne vous fera plus penser à lui et avant même que vous ne vous en rendiez compte, vous l’aurez sorti de votre tête une fois pour toutes.

 

 

 

 

Laissez votre commentaire