10 fantasmes sexuels à ne pas réaliser

0
Couple fusil

Ce ne sont pas tous les fantasmes qui font l’unanimité au sein des couples. Le site Fourchette et Bikini répertorie 10 scénarios coquins qu’il vaudrait mieux ne pas réaliser, pour ne pas que les choses s’enveniment entre vous et votre partenaire. 

1 – Le plan a trois avec un(e) ami(e) 

Sur le moment, cela peut sembler très excitant. On se sent en confiance parce qu’on connaît très bien la troisième personne qui partage notre lit. Mais après, il est fort probable qu’une gêne persiste en se rendant compte de ce qu’on a fait…l’amitié en prend forcément un sacré coup !

2 – La plage 

Whaouuu ! Vous devez vous dire que c’est ultra romantique, excitant…Mais vous allez vite déchanter quand vous aurez plein de sable sur vos parties intimes !

3 – L’ascenseur 

Sur le principe, ça donne envie, c’est certain. Mais imaginez un peu que le gardien de l’immeuble ou un de vos voisins vous surprenne en plein ébat ? Vous allez forcément devoir les recroiser et affronter leur regard…

4 – Le professeur 

De tennis, de yoga, de voile…qu’il soit particulier ou non, le problème reste le même. Déjà, il risquerait d’avoir des problèmes si cela s’apprend mais en plus, vous serez forcément gênée à chaque fois que vous viendrez prendre des cours.

5 – Au bureau

Evidemment, c’est super excitant l’idée de faire comme dans les films : on arrive, il met tout ce qu’il y a sur le bureau par terre et hop, il nous fait l’amour. Le hic, c’est que si quelqu’un nous surprend, on sera vraiment mal !

6 – Le sadomasochisme 

Si on a toutes envie de tester un jour ou l’autre, on ferait mieux de réfléchir à deux fois. Parce que si votre partenaire joue le jeu à fond, vous risquez de ne plus le reconnaître…

7 – Le club échangiste 

Voir votre homme faire l’amour avec des inconnues, le regarder droit dans les yeux quand un autre vous fait l’amour…Là encore, quand ça reste de l’ordre du fantasme, c’est excitant, mais quand ça devient réalité, vous risquez de déchanter.

8 – Dans un avion

Comme dans le film Emmanuelle, un inconnu vient à votre siège et vous fait l’amour pendant que les autres passagers dorment…Seulement voilà, ce n’est qu’un film ! Il y a très peu de chances que cela passe inaperçue et vous risquez de gros ennuis.

9 – Au cinéma

Dans une salle obscure, tout bascule, vous faites l’amour sauvagement avec votre partenaire. Dans la réalité, si vous êtes dans un cinéma où il n’y a pas grand monde, pourquoi pas. Mais si c’est bondé, il ne vaut mieux pas passer à l’action.

10 – Le collègue de travail

Il ne faut jamais mélanger vie privée et vie professionnelle ! Sortir avec votre magnifique collègue est certes très tentant mais ce n’est absolument pas une bonne idée ! Cela va s’ébruiter dans toute la boîte et tout le monde va se retourner sur votre passage…

Pour lire l’article complet, cliquez ici.
Et, vous, êtes-vous d’accord avec cette liste? Pourquoi?

Les deux formes d’infidélité les plus fréquentes

0
divorce-908743_1920

Alors que pour certaines personnes, être infidèle implique absolument un contact sexuel avec une autre personne, il s’avère qu’une autre forme de trahison soit aussi dommageable pour le couple : l’infidélité émotionnelle. Survol des deux principales formes d’adultère, leurs formes et leurs conséquences.

Par Alexandra Roy

Pour Yvon Dallaire, psychologue, auteur et spécialiste des relations de couple, l’infidélité ne se passe pas seulement en bas de la ceinture. «Du moment que l’un des deux conjoints néglige son partenaire pour son travail ou son rôle de parent et ne lui consacre pas autant de temps qu’il le devrait, il y a infidélité», dit-il.

L’infidélité émotionnelle précède souvent l’adultère

Il note que l’infidélité émotionnelle, c’est-à-dire le fait d’aller combler un besoin affectif ailleurs que dans son couple, que ce soit par l’entremise d’une personne ou d’une activité, précède souvent l’infidélité physique.

«Pour être heureux, un individu doit normalement consacrer son temps à parts égales entre quatre sphères, soit sa vie privée, sa vie parentale, sa vie amoureuse et sa vie professionnelle. Du moment qu’il consacre plus de temps à une sphère au détriment d’une autre, on parle d’infidélité.»

Par exemple, un conjoint qui passe son temps à jouer au golf et qui consacre plus de temps à sa passion qu’à son épouse est infidèle. Cette infidélité risque d’avoir des conséquences sur l’autre partenaire, qui se sentira délaissé, selon Yvon Dallaire.

«En retour, le partenaire délaissé pourra être tenté d’aller combler son besoin ailleurs, en se confiant davantage sur ses problèmes à un collègue lui portant de petites attentions ou en succombant plus facilement à la tentation de sauter la clôture, par exemple. Normalement, lorsque les besoins légitimes sont comblés, on n’est pas censé d’avoir envie d’aller voir ailleurs», estime le spécialiste.

Quant aux amitiés homme-femme, qui débouchent souvent sur des infidélités émotionnelles, celles-ci sont possibles, en autant que la dimension sexuelle ait été évacuée. «On peut avoir des confidents, mais il ne faut pas que ces amis prennent plus de place que son partenaire, sinon, il y a infidélité émotionnelle, même s’il n’y a pas eu de passage à l’acte», dit le spécialiste.

Éloignement émotionnel du partenaire principal 

Se définissant par une amitié romantique ou un amour platonique, qui implique ou non des rapports sexuels, l’infidélité émotionnelle est aussi dommageable que l’adultère, selon le thérapeute, auteur et spécialiste des relations de couple Robert Weiss, qui a récemment publié un article sur le sujet.

«Lorsqu’il y a infidélité émotionnelle, l’infidèle s’éloigne émotionnellement de son partenaire primaire pour connecter avec l’autre. Plus intense la connexion avec l’autre personne est, plus intense sera l’éloignement physique et émotionnel avec le partenaire principal. Cela est vrai, peu importe à quel point l’infidèle nie l’affaire, et plus l’infidélité émotionnelle dure longtemps, plus l’éloignement sera prononcé.»

Avertissement que quelque chose ne va pas 

En plus d’éloigner émotionnellement l’infidèle de son conjoint et de briser la complicité et la relation de confiance qui les unit, l’un des dangers de cette forme d’infidélité est qu’il se développe une vraie relation romantique entre l’infidèle et l’autre personne, et que cette attirance émotionnelle se solde par une infidélité physique.

Yvon Dallaire affirme que l’infidélité émotionnelle est une lumière jaune. «C’est un signe que quelque chose ne va pas. Il faut s’arrêter avant que ça devienne une lumière rouge», dit-il.

Pour sa part, bien qu’elle admette que l’infidélité physique puisse être très dommageable pour le couple, la spécialiste des relations de couple Lisa Shield affirme dans cet article qu’elle ne l’est pas autant que l’infidélité émotionnelle.

«Nous mettons beaucoup d’emphase sur l’importance du sexe dans une relation, mais ce qui est vraiment difficile à construire, c’est la connexion émotionnelle. Quelques drinks ou une mauvaise chicane peuvent inciter n’importe qui à se conduire de manière irrationnelle et à sauter la clôture. Au final, le sexe ne demeure que du sexe. Il ne mène pas nécessairement à une connexion émotionnelle. Mais la chose que les gens recherchent le plus, c’est cette connexion émotionnelle qui peut durer toute une vie.»

Quelques statistiques sur l’infidélité

  • L’infidélité physique n’implique pas nécessairement de sentiments, mais ses effets sont tellement dévastateurs que deux couples sur trois vont divorcer, après un passage à l’acte, selon Yvon Dallaire.
  • L’infidélité touche environ 25 à 30 % des hommes et 15 à 25 % des femmes.
  • Additionnés ensemble, ces chiffres indiquent qu’un couple sur deux devra faire face à l’infidélité dans sa vie.

 

 

 

 

7 habitudes simples à prendre pour être plus heureuse

0
woman-570883_1920

Parce que le bonheur en couple commence par le bonheur avec soi-même, voici quelques habitudes toutes simples à pratiquer au quotidien qui devraient vous rendre plus heureuse selon l’auteure Meg Selig. 

Par Alexandra Roy

Prendre une grande respiration

Le simple fait de prendre une grande respiration contribuerait à vous faire sentir mieux et plus détendue selon les psychologues.

Déclencher un sentiment de gratitude envers quelque chose

Trouvez quelque chose dans votre journée qui contribue à vous faire ressentir de la gratitude. Cela peut être un bon repas que vous savourez, un joli animal que vous apercevez, le simple fait d’être en vie et en santé et laissez la gratitude vous envahir. Éprouver ce sentiment et prendre le temps d’apprécier les petites choses de la vie rendent plus heureux.

Apprécier le fait que rien de négatif ne vous soit arrivé

Dans le même ordre d’idée, prenez du temps pour apprécier quelque chose de négatif qui ne s’est pas produit pendant votre journée. Par exemple, aucun membre de votre famille n’est tombé malade, vous n’avez pas perdu votre emploi, etc. Cet exercice rehausse les sentiments de gratitude et de reconnaissance, qui sont directement liés au bonheur.

Sourire

Le simple fait de sourire délibérément (pour aucune raison) contribue à augmenter la sérotonine et le nombre d’endorphines qui sont sécrétées dans votre cerveau et donc contribue à augmenter votre dose de plaisir.

Étiqueter vos sentiments négatifs

L’exercice tout simple de reconnaître et de mettre un mot sur comment vous vous sentez, par exemple, frustrée, triste, intimidée ou effrayée, permet de vous faire sentir mieux, selon les psychologues. Au lieu d’être en mode émotionnel et de ressentir ces émotions, votre cerveau se met en mode « pensée » et vous permet d’éprouver moins de douleur et d’être plus en contrôle sur ces sentiments.

Trouver quelque chose de positif dans un événement négatif

Lorsque vous rencontrez un obstacle, entrevoyez celui-ci comme un défi au lieu d’un échec. Cet exercice prend environ 5 secondes. Prenez 25 autres secondes pour penser à comment vous allez vous en servir pour accomplir quelque chose de mieux et rebondir.

Mettre une photo de vos bons souvenirs sur votre bureau

Mettez une photo de voyage, de famille ou de couple sur votre bureau (d’ordi ou de maison) et prenez quelques secondes pendant votre journée pour la contempler et vous rappeler à quel point vous étiez heureuse lorsque vous étiez avec ces personnes ou à cet endroit.

 

 

 

Pourquoi trop analyser n’est pas bon?

0
couple-1502610_1920

Cela vous est sûrement déjà arrivé. Vous flashez sur un gars et vous vous demandez s’il est intéressé et espérez qu’il le soit. Dans une tentative de déterminer si oui ou non il l’est, vous vous mettez à analyser absolument tout, mais tout ce qu’il dit, écrit ou fait. Chaque lettre, espace, signe de ponctuation et émoticône de ses courriels, chaque délai entre les messages qu’il vous envoie, chaque regard, chaque pas, chaque geste. Les filles, voici pourquoi cela ne sert à rien de trop analyser les gars !

Par Alexandra Roy

Parce qu’ils ne pensent pas comme nous

Le cerveau des gars n’est pas programmé comme le nôtre. C’est prouvé scientifiquement; ils ne sont pas autant émotionnels que nous et beaucoup plus pragmatiques.

La preuve : avez-vous déjà remarqué que pour 10 lignes que vous lui écrivez, il vous en répondra en général une seule ou trois mots. Ou genre : OK. Ou encore, lorsque vous lui posez quatre questions dans un même courriel, et qu’il ne vous répond qu’à une seule. La raison est simple: les gars n’analysent pas autant que nous et n’aiment pas se casser la tête.

Par conséquent, les chances que ses messages contiennent des codes secrets sont minces. Morale de l’histoire : il ne faut pas voir au-delà du message qu’il vous envoie. Pour savoir si un gars est vraiment intéressé, c’est simple, lisez cet article.

Parce que c’est épuisant et que vous tournez en rond

OK, après des heures d’analyse, vous en êtes venue à la conclusion, appuyée par vos amies à qui vous avez cassé la tête avec la phrase: «penses-tu qu’il est intéressé ?» que peut-être qu’il l’est, justement.

Et après ? Vous n’êtes pas plus avancée, car ce ne sont là que des suppositions. Comme on dit: avec des si, on ne va pas bien loin. Au lieu d’analyser chacun de ses faits et gestes et de retourner la question dans tous les sens, pourquoi ne pas lui demander, tout simplement, si vous doutez de ses sentiments et de ses intentions à votre égard ?

Normalement, lorsque vous demandez franchement à un gars ce qu’il pense, les chances sont qu’il vous dira la vérité, qu’elle vous plaise ou non. Et dites-vous que le pire qu’il puisse arriver, c’est qu’il vous dise qu’il ne partage pas vos sentiments. Et puis après ? Au moins, vous cesserez de vivre dans l’illusion et vous pourrez passer à autre chose en toute quiétude.

Par ailleurs, normalement, les signes qu’un gars est intéressé sont évidents et vous n’avez pas à vous le demander. Certains gars peuvent être plus discrets que d’autres et avoir du mal à vous l’avouer, mais en général, lorsque vous plaisez à un gars, ne vous inquiétez pas, il s’organisera pour vous le faire savoir.

Parce que vous ne vivez pas le moment présent  

Une autre raison pour laquelle trop analyser en amour n’est pas bon est que pendant que vous perdez votre temps à décortiquer les signes de ponctuation de votre jules, vous ne vivez pas le moment présent et ratez plein d’opportunités de vivre des instants magiques avec vos proches.

En effet, pendant que votre esprit est accaparé par vos pensées analytiques, vous n’êtes pas en mesure de vivre pleinement les émotions que vous seriez normalement censée ressentir en vous concentrant sur le présent et non sur le passé ou le futur.

Parce que vous vous causez du tort pour rien

Souvent, lorsqu’on analyse trop, c’est en vue de trouver des poux là où il n’y en a pas. Par exemple : «s’il ne m’a pas appelée, c’est qu’il ne m’aime plus ou n’est pas intéressé.»

Or, cela ne veut pas nécessairement dire que c’est le cas. Par conséquent, tant que vous ne serez pas assurée que c’est le cas, c’est-à-dire en ayant une preuve concrète – il vous le dit ou vous le fait savoir clairement –, cela ne sert à rien de vous faire des idées négatives et de vous torturer mentalement.

En attendant de le savoir, faites autre chose et amusez-vous, au lieu de vous casser la tête, car lui, c’est probablement ce qu’il est en train de faire.

Parce que vous vivez dans le rêve

À l’inverse, se faire des idées trop positives en interprétant chacun de ses signes comme un indice d’intérêt peut aussi vous faire du tort, car le retour à la réalité risque d’être brutal, s’il avère qu’il ne partage pas les mêmes sentiments que vous.

La raison est simple : lorsque nous rencontrons quelqu’un qui nous plait, nous voulons que ce soit the one ; par conséquent, nous avons tendance à l’idéaliser, l’auréoler et voir des signes là où il n’y en a pas.

L’idée est de ne pas vous casser la tête à analyser chacun de ses faits et gestes, de vivre le moment présent, de vous baser sur des faits et non sur des suppositions et d’attendre d’être certaine de quelque chose avant de sauter aux conclusions, qu’elles soient positives ou négatives.

En agissant de la sorte, vous aurez moins de chances d’être déçue et serez mieux en mesure d’apprécier les bons moments que vous vivrez en compagnie de vos proches.

 

 

 

 

 

Le secret du bonheur en amour

0
couple-1209790_1920

Rechercher et attendre l’âme sœur ou se caser avec un partenaire qui ne correspond pas nécessairement à notre idéal amoureux, mais qui s’avère être le meilleur choix pour nous dans le moment; qu’est-ce qui rend le plus heureux en amour ? Il semblerait que ce soit la deuxième option, selon une récente étude réalisée par des chercheurs des universités du Texas et de la Californie.

Par Alexandra Roy

En effet, l’étude, qui a été publiée dans le journal Evolution and Human Behavior, révèle qu’on a plus de chances d’être heureux en amour en acceptant de se caser avec un partenaire qui s’avère être la meilleure option pour nous dans le moment qu’en attendant et en recherchant l’âme sœur, projet utopique selon les chercheurs.

D’après les résultats de l’étude réalisée sur 860 participants, la satisfaction et le bonheur conjugal ne viennent pas du fait d’avoir l’impression d’avoir trouvé l’âme sœur, mais plutôt de celui d’avoir trouvé et de s’être casé avec le meilleur partenaire disponible pour nous.

En d’autres mots, si vous êtes casé avec quelqu’un qui vous semble être un partenaire approprié pour vous, vous avez plus de chances d’éprouver du bonheur et de la satisfaction conjugale que si vous êtes dans l’attente de trouver la personne correspondant à tous vos idéaux amoureux. Bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

Non, la perfection n’existe pas

Cette théorie va de pair avec les recherches que j’ai réalisées sur le sujet de l’âme sœur. D’après le psychologue et auteur Yvon Dallaire, l’âme sœur n’existe pas ; c’est une pure illusion. «Ce qui existe, ce sont des partenaires appropriés et compatibles», dit-il.

Pour être heureuse en amour, vous devez donc rechercher un partenaire compatible avec qui vous avez des affinités et des intérêts communs. Morale de l’histoire, au lieu de chercher la perfection, ouvrez les yeux et regardez autour de vous ; celui qui a le pouvoir de vous rendre heureuse se trouve peut-être juste sous votre nez !

 

 

 

10 trucs pour te le sortir de la tête une fois pour toutes

0
waiting-1086393_1920

Il n’y a rien de pire que de penser constamment à quelqu’un avec qui c’est terminé et de ne pas être capable de se le sortir de la tête. Voici quelques astuces pour vous aider à oublier ce gars qui ne vous méritait pas de toute façon.  

Par Alexandra Roy

Cessez de rêvasser et de vous faire des scénarios

Qu’est-ce qu’aurait été votre relation si ? Se pourrait-il que cela fonctionne si je faisais ceci plutôt que cela ? Il me semble qu’il est vraiment beau sur cette photo, avec ce costume, sur cette plage ; toutes ces pensées et fantasmes sont néfastes pour votre beau projet de l’oublier. À la place de rêvasser et de fantasmer sur lui et ses beaux yeux, répétez-vous qu’il n’est pas pour vous, puisqu’il vous a planquée et qu’il n’est plus là. Revenez sur terre ; des tas d’autres gars qui sont faits pour vous et qui vous rendront heureuse vous attendent.

Concentrez-vous sur ses défauts

L’une des raisons qui font qu’une peine d’amour perdure est que l’on a tendance à idéaliser l’autre personne et à se concentrer sur ses donc belles qualités qu’on ne retrouvera pas nulle part ailleurs. À la place de le mettre sur un piédestal et de penser qu’il est parfait comparé à vous qui êtes moche, puisqu’il vous a laissée ou ne veut pas de vous, concentrez-vous sur ses défauts et que sur eux ; vous verrez que votre adonis n’occupera plus vos pensées encore longtemps et qu’il débarquera vite de son podium.

Arrêtez d’entretenir l’espoir

Tant que vous continuerez à espérer que quelque chose se produise, vous ne réussirez pas à l’oublier. Acceptez que c’est terminé et que vous ne retournerez JAMAIS avec cette personne. Pas même dans deux ans lorsque vous le recroiserez par hasard quelque part dans un centre commercial ou encore à l’épicerie, ce qui a peu de chances de se produire. Et même si cela se produisait, vous auriez passé à autre chose depuis longtemps à ce moment-là, alors cessez d’espérer et de vous projeter dans l’avenir. Apprenez à faire confiance au destin et à remettre votre sort avec lui entre ses mains et à passer à autre chose en attendant.

Renoncez à l’idée qu’il s’agissait du bon

Certes, pour quelques personnes, le concept du The one peut sembler prendre son sens, mais pour la plupart des gens, il y a plusieurs partenaires qui sont compatibles et qui peuvent les rendre heureux, témoignages de psychologues et de spécialistes de relations de couple à l’appui. Il suffit d’en trouver un approprié pour soi et de cesser de croire qu’il n’y en avait qu’un seul et qu’on l’a justement perdu avec son départ ou rejet et que plus jamais on ne revivra l’amour. C’est faux.

Évitez de rester seule à la maison à boire du vin et à enfiler des chansons tristes en ressassant des souvenirs

C’est ce qu’ont tendance à faire la plupart des filles lorsqu’elles sont en peine d’amour, moi la première. À la place, forcez-vous littéralement à sortir, appelez des amis et sommez-les de vous emmener quelque part de cool qui vous fera penser à autre chose. Et peut-être rencontrer d’autres gars. Bloquez-le de votre Facebook pour ne plus être tentée d’aller jeter un coup d’œil à ses photos et à sa vie donc parfaite comparée à la vôtre qui est misérable depuis qu’il vous a laissée.

Valorisez-vous

Répétez-vous que vous êtes belle, intelligente et forte, car vous l’êtes, et que cette personne ne vous mérite pas, puisqu’elle ne veut pas de vous. Comme le dit si bien le dicton : pourquoi faire d’une personne votre priorité alors que pour elle, vous n’êtes qu’une option ?

Défoulez-vous dans un journal intime

Au lieu de le texter et de lui écrire tous vos états d’âme sur Twitter, Facebook, par courriel ou par texto, écrivez les mêmes messages, mais dans un journal intime ou dans un bloc-notes à la place. L’écriture thérapeutique est tellement efficace, croyez-moi. Non seulement cela vous libérera des émotions négatives que vous ressentez, mais cela vous permettra de vous exprimer sans communiquer avec lui davantage et vous ridiculiser en le suppliant de revenir.

Ne le rappelez pas

Surtout, ne le rappelez pas ; appelez une amie ou un membre de votre famille à la place. Rappelez-vous que ce n’est pas en courant après quelqu’un que vous parviendrez plus à ravoir ou avoir cette personne dans votre vie. Au contraire, cela ne fera que la faire fuir davantage. Si une personne tient à vous et qu’elle vous est destinée, elle reviendra vers vous, soyez sans crainte.

Partez en voyage… loin très loin

Si votre budget vous le permet, réservez-vous un forfait sur une plage du Sud, dans l’Ouest canadien ou encore en Europe ou en Asie. Le fait de partir loin de lui et de vous retrouver dans un décor enchanteur dans une autre culture avec un autre peuple vous forcera à penser à autre chose, à vivre de nouvelles expériences et à vous créer de nouveaux souvenirs, sans lui. Ne communiquez pas avec lui pendant votre séjour. Plus vous serez loin de lui, mieux ce sera. Et rappelez-vous le dicton : loin des yeux, loin du cœur.

Arrêtez de remettre le compteur à zéro

C’est probablement l’un des meilleurs conseils que j’ai lus sur le sujet sur ce blogue. L’une des raisons qui expliquent pourquoi plusieurs personnes n’arrivent pas à oublier quelqu’un est qu’elles font du progrès, puis effectuent une rechute pendant le processus de deuil, soit en le rappelant, soit en regardant des photos de lui ou pire, soit en écoutant une chanson qui leur rappelle le gars.

Dans son article fort intéressant, l’auteure explique la notion de anchor, soit le fait d’associer deux éléments entre eux – par exemple un lieu ou une chanson et un gars. Elle dit que pour guérir d’une blessure émotionnelle, cela prend un certain temps au cerveau et que ce n’est pas en effectuant des choses qui nous font repenser à la personne ou en allant à des endroits où on était habitués d’aller avec elle que l’on réussira.

Ce qu’elle suggère, pour l’oublier complètement, c’est de défaire les associations de pensées qui nous ramènent à elle. Elle conseille par exemple de prendre une chanson que nous avions l’habitude d’écouter avec le gars et de la réécouter plusieurs fois sans lui et en ne pensant pas à lui – ces deux derniers critères sont très importants. À la longue, lorsque vous écouterez cette même chanson, cela ne vous fera plus penser à lui et avant même que vous ne vous en rendiez compte, vous l’aurez sorti de votre tête une fois pour toutes.

 

 

 

 

6 raisons pourquoi dater un gars en couple n’est jamais une bonne idée

0
couple23

Vous fréquentez un gars en couple et vous croyez que c’est une bonne idée ? Détrompez-vous. Voici 6 bonnes raisons de vous sauver en courant.

Par Alexandra Roy

Il vous ment  

Ne vous en déplaise, mesdames, mais le gars en couple qui ne laisse pas sa blonde le fait pour une raison : il l’aime et est attaché à elle. Une amie me disait cela récemment et je trouvais que cela faisait parfaitement du sens : «Le gars en couple ou marié va souvent se plaindre de sa blonde ou de sa femme, mais il ne parlera jamais de ses qualités.»

Or, celle-ci en possède, puisqu’il est et reste avec elle. Elle fait probablement bien à manger, le soutient quand cela va mal, a une emprise sexuelle ou financière sur lui que vous n’avez pas, mais ça, il ne vous l’avouera jamais. Il ne parlera que de ses mauvais côtés.

Vous allez toujours passer en deuxième

Le gars en couple qui ne laisse pas sa femme ne fera pas de vous une priorité, alors pourquoi vous le placeriez au sommet des vôtres ? Alors que tout ce que vous désirerez sera de partir en fin de semaine en amoureux avec lui, il vous inventera mille et une excuses pour camoufler le fait qu’il doit rester avec sa blonde à la maison et qu’il a des obligations familiales. Il désirera vous voir selon ses termes et conditions ; vous serez donc le valet de service qui devra se plier à ses caprices et exigences. Certes, vous passerez des moments fabuleux lorsque vous serez ensemble, mais seulement en fonction de son horaire.

Il risque de vous faire la même chose

S’il est capable de tromper sa blonde avec vous, il sera capable de vous rendre la même médecine, le cas échéant, lorsque cela ira moins bien entre vous. Comme le dit le dicton : infidèle un jour, infidèle toujours.

Votre confiance envers les hommes pourrait être ébranlée

Par ailleurs, votre confiance envers les hommes et les relations de couple pourrait être ébranlée. En effet, au terme de cette union malsaine, vous pourriez avoir de la difficulté à faire confiance à quelqu’un de nouveau, entre autres car vous vous demanderez si l’amour que cette personne ressent pour vous est vrai ou non.

Il ne la laissera pas

Certes, cela peut arriver que finalement, il la laisse pour vous, mais les trois quarts du temps, lorsque le pattern est bien implanté et qu’il vous voit en même temps qu’il la fréquente, il ne la laissera pas. Il possède le meilleur des deux mondes, c’est-à-dire une blonde qui l’attend et qui prend soin de lui à la maison et une maitresse ou une meilleure amie pour combler le vide qu’il ressent dans sa relation, que celui-ci soit sexuel, affectif ou psychologique (il existe plusieurs types d’infidélités, je reviendrai là-dessus dans un prochain article), alors pourquoi y renoncerait-il ?

Vous passerez votre temps à vous comparer

Est-elle plus belle que moi ? Fait-elle mieux la cuisine ? Pourquoi reste-il avec elle ? Qu’est-ce qu’elle a de plus que moi ? À moins d’être sado-maso et d’adorer vous comparer en vue de vous dénigrer, ne soyez pas le dindon de la farce en étant celle qui passera toujours en deuxième – visiblement, il la préfère puisqu’il reste avec elle. À long terme, ce jeu de comparaison ne fera que vous démolir et miner votre estime de soi. Sauvez-vous en courant et ne m’envoyez surtout pas de fleurs pour me remercier.

Pourquoi les femmes aiment-elles les bad boys?

1
couple19

Avec l’histoire des jeunes fugueuses de Laval qui tombent entre les griffes de proxénètes, on a récemment beaucoup parlé des mauvais garçons. Plusieurs se demandent, dont le chroniqueur Richard Martineau, qui en a fait le sujet de l’une de ses récentes chroniques, pourquoi les femmes ont un faible pour les bad boys.

Par Alexandra Roy

Pour les faire vibrer

Eh bien, ce n’est pas compliqué. Selon le psychologue et auteur Yvon Dallaire : «Les femmes ont un double agenda. Elles recherchent un bad boy pour les faire vibrer et un bon gars pour l’engagement et l’éducation de leurs enfants.»

Or, le problème, c’est qu’on ne peut avoir les deux. Pour être heureuses, les femmes doivent donc faire un choix, en l’occurrence opter pour le bon gars. Le défi d’un couple heureux, selon le spécialiste des relations amoureuses, est de briser la routine – inévitable dans toutes les unions – afin de maintenir la flamme entre les deux partenaires.

«Ce genre de femme-là (qui aime les bad boys) doit accepter une baisse d’intensité passionnelle pour accepter un peu plus de stabilité (en choisissant le bon gars). Cette dernière risque évidemment de devenir ennuyante et routinière, mais le défi d’un couple, c’est justement de garder un juste milieu entre l’intensité, qui ne peut pas durer éternellement, et une sécurité et une stabilité, qui risquent de devenir ennuyantes. On ne peut pas éviter la routine, mais on peut s’organiser pour la changer régulièrement pour entretenir un certain désir», dit-il.

La quête incessante de la passion

Les femmes – tout comme les hommes – sont à la recherche de papillons dans l’estomac, de cette flamme qui brûle et qui n’est jamais éternelle que l’on appelle la passion et qui fait en sorte que l’on croit aimer une personne sans même la connaître. On l’aime pour les fantasmes et les rêves qu’elle fait naître en nous, pour ses attraits physiques et les sentiments intenses que l’on ressent en sa présence.

Or, selon Yvon Dallaire, on ne peut aimer une personne sans la connaître. On peut éprouver du désir, certes, mais pour parler d’amour, il doit y avoir connaissance de l’autre sous son vrai jour.

«Au moment de la passion, je ne suis pas en amour avec l’autre, je suis en amour avec des sentiments, des émotions et des rêves; c’est très narcissique comme sentiment», dit-il.

Dépendance affective

Je suis d’accord avec Richard Martineau lorsqu’il mentionne aussi que les filles qui n’ont pas confiance en elles ont tendance à être plus attirées vers les mauvais garçons qui ne les traitent pas bien. En ce sens, peut-être s’agit-il également d’un problème de dépendance affective.

En général, les filles qui sont dépendantes affectives ont manqué d’amour dans leur jeunesse, en raison d’un parent absent, et cherchent à combler ce manque en s’amourachant – souvent sans le savoir – de partenaires ressemblant à leur parent fautif.

Mauvais choix de partenaire

Elles choisissent par exemple un partenaire indisponible émotionnellement, car cela leur rappelle leur père qui n’était pas là pour elles, et tentent par tous les moyens de conquérir cette personne en vue de récupérer cet amour perdu. Le problème, c’est qu’elles n’y parviendront jamais, choisissant au départ des partenaires qui n’ont pas les capacités de les rendre heureuses.

Selon Robin Norwood, auteure du livre Ces femmes qui aiment trop, ces filles peuvent également choisir un partenaire sadique, froid, distant, abusif ou adoptant tout autre type de comportement négatif leur rappelant le premier contact qu’elles ont eu avec leur parent fautif.

Cela pourrait expliquer pourquoi ces filles ont tendance à tomber entre les griffes de ces séducteurs manipulateurs. Ces derniers leur redonnent la confiance, l’amour et la valorisation dont elles ont besoin pendant un certain temps, pour mieux les manipuler par la suite.

Selon Robin Norwood, la raison qui explique pourquoi ces filles continuent de reproduire le même pattern, c’est-à-dire de s’amouracher de mauvais garçons, est qu’elles n’apprennent pas de leurs expériences malheureuses et continuent de commettre les mêmes erreurs.

Briser le pattern

La seule solution qui existe, pour briser ce pattern malsain, est de prendre connaissance du problème pour mieux le comprendre et de demander de l’aide psychologique au besoin pour y parvenir.

Car, chose certaine, ce n’est pas en choisissant des mauvais garçons que les femmes trouveront le bonheur auquel elles aspirent. Oui, ceux-ci peuvent réussir à les faire vibrer et à les exciter pendant un certain temps – c’est ce qu’on appelle la passion, qui dure tout au plus trois ans, selon Yvon Dallaire –, mais dans le cas des dépendantes affectives, cet amour perdu qu’elles cherchent à récupérer, c’est d’abord et avant tout en elles-mêmes et en faisant la paix avec leur passé qu’elles réussiront à le trouver.

C’est en comprenant que ce n’est pas en s’entichant de partenaires qui les maltraitent ou qui ne les aiment pas en retour qu’elles trouveront le bonheur, mais plutôt en allant vers les bons gars, qui eux, feront de leur bien-être une priorité.

Devrait-on jouer à l’inaccessible ?

0

Devrait-on jouer à l’inaccessible pour réussir à séduire la personne que l’on convoite ou mettre d’emblée cartes sur table en lui démontrant notre intérêt? Tout dépend de ce que l’on veut, apprend-t-on dans un article de Psychology Today publié la semaine dernière. 

Par Alexandra Roy

En effet, selon l’article, jouer à l’inaccessible en amour peut nuire à une personne, dans la mesure où cela diminue le sentiment d’appréciation – le facteur «liking» en anglais –, qui est censé être basé sur le principe de réciprocité que les autres peuvent ressentir envers nous.

Comme on est plus porté à aimer une personne qui nous démontre de l’intérêt et des sentiments positifs qu’une autre qui semble indifférente, se montrer inatteignable peut jouer en notre défaveur, si ce que l’on cherche est une relation romantique à long terme.

Augmentation du désir

En revanche, une récente étude citée dans le même texte a démontré que se montrer inaccessible pouvait augmenter le désir d’une personne à l’égard d’une autre – en anglais le facteur «wanting» , par opposition au facteur «liking» cité plus haut, qui n’est pas accentué par le fait de percevoir l’autre personne comme étant inaccessible.

Selon les chercheurs, jouer les durs à cuire est parfait pour alimenter les relations d’une nuit ou encore les amourettes, car cela intensifie le désir sexuel, et pour accroître le degré d’attention que l’on vous porte.

Ainsi, si vous voulez qu’un gars vous «veuille» et vous remarque encore plus – à supposer qu’il ait déjà un intérêt à la base –, vous pouvez vous montrer inaccessible. L’être humain est, de par nature, plus attiré envers ce qu’il croit qu’il ne peut avoir, alors les chances sont qu’il vous désirera encore plus, n’étant pas certain de pouvoir vous avoir.

Par contre, si vous voulez augmenter les sentiments positifs qu’il ressent à votre égard en vue de développer une relation à long terme avec lui, c’est préférable de vous montrer intéressée et vulnérable, et de mettre cartes sur table en lui laissant d’emblée voir vos sentiments.

 

 

9 signes qu’il est vraiment intéressé

0

Vous flashez sur un gars ou vous en fréquentez un et aimeriez savoir s’il est vraiment intéressé à vous ? Voici 9 signes flagrants que vous lui plaisez et qu’il veut aller plus loin. 

Par Alexandra Roy

Il vous appelle et vous invite à des événements 

Un gars qui est intéressé vous appelle, vous envoie des messages texte et vous invite à des évènements. Vous n’avez pas à attendre après lui des semaines avant de recevoir de ses nouvelles ou des signes qu’il s’intéresse à vous.

Il vous pose des questions sur vous et vos intérêts

Le gars intéressé aura envie de tout savoir sur vous : vos passions, vos goûts, votre couleur préférée, le projet qui vous tient le plus à cœur ; ce qui vous intéresse le captive au plus haut point et il s’assure de ne rien manquer de ce que vous dites.

Il écoute ce que vous dites

Vous pouvez penser qu’il est fortement intéressé s’il se rappelle de tout ce que vous lui dites et s’il s’en sert pour vous surprendre par la suite.

Il vous place en priorité

Même s’il est très occupé, le gars intéressé trouve toujours du temps pour vous et déplace même des rendez-vous importants dans son horaire pour passer du temps avec vous.

Il vous inclut dans ses plans 

Que ce soit lorsqu’il va voir un match de hockey avec ses amis, lorsqu’il va souper dans sa famille ou lorsqu’il planifie un voyage avec des collègues, le gars intéressé pense à vous et tente le plus possible de vous inclure dans ses plans.

Il vous le dit et fait sentir clairement 

Le gars intéressé vous le dit de vive voix par ses paroles et vous le démontre clairement par ses gestes.

Il vous dit qu’il a hâte de vous voir 

C’est très bon signe, si, avant une rencontre, il vous dit qu’il a hâte de vous voir ou encore qu’il s’ennuie de vous après une activité.

Il vous regarde souvent

Le regard est un signe flagrant d’intérêt envers une personne. Si un garçon multiplie les coups d’œil à votre endroit et que ceux-ci se font de plus en plus longs et persistants, vous pouvez en conclure qu’il est intéressé.

Il ne drague pas les autres filles

Un gars vraiment intéressé ne drague pas les autres filles en votre présence, que ce soit sur le Web, par texto ou au téléphone.